Qu'est-ce que l'assurance propriétaire non occupant ?

A quoi sert l'assurance Propriétaire Non Occupant ?

Félicitations, vous voilà propriétaire !

Vous avez acheté un logement pour le mettre en location et vous vous lancez à présent dans les démarches administratives. Et s'il y a une étape à ne pas négliger, c'est bien celle de l'assurance pour être certain que votre logement sera couvert en toutes circonstances.

Mais à quoi exactement sert l'assurance propriétaire non occupant ? On fait le point.

L'assurance propriétaire non occupant, qu'est-ce que c'est ?

L'assurance Propriétaire Non Occupant (PNO) sert à assurer un logement dont vous êtes propriétaire mais qui est occupé par des locataires à qui vous le louez. L'assurance PNO vous garantie une certaine tranquillité d'esprit :

  • En cas de sinistre impliquant la responsabilité du locataire : si celui-ci a pris une assurance avec les garanties minimales, son assurance peut ne pas être suffisante pour couvrir correctement votre logement.
  • En cas de sinistre dont le locataire n'est pas responsable : c'est votre assurance, et non celle du locataire qui intervient. Dans le cas où le gel a fait exploser une canalisation qui se trouve dans le logement, par exemple.
  • Si le logement est inoccupé entre le moment où un locataire part et où le prochain arrive : pendant cette période, le logement n'est pas couvert par l'assurance d'un locataire. Il n'est donc plus du tout assuré.

L'assurance PNO est-elle obligatoire ?

Ça dépend des cas !

  • Vous êtes en copropriété : oui, la loi Alur de 2014 vous oblige à être assuré, que ce soit en tant que propriétaire occupant (vous vivez dans l'appartement dont vous êtes propriétaire) ou propriétaire non occupant (par exemple si vous louez un logement dont vous êtes propriétaire).
  • Vous n'êtes pas en copropriété : l'assurance propriétaire non occupant n'est pas obligatoire mais vivement recommandée (par exemple si vous habitez dans une maison individuelle).

Quelle différence entre une assurance multirisque habitation (MRH) et une assurance propriétaire non occupant (PNO) ?

Assurance multirisque habitation ou assurance propriétaire non occupant, les deux ont pour but de couvrir votre logement en cas d'éventuels sinistres. La différence entre assurance MRH et assurance PNO, c'est qu'elles ne s'adressent pas au même profil :

  • Vous êtes propriétaire ou locataire d'un logement dans lequel vous vivez ? Il vous faut une assurance MRH.
  • Vous êtes propriétaire d'un logement que vous n'occupez pas ? Dans ce cas l'assurance adaptée à votre situation est l'assurance PNO.

Quelles sont les garanties proposées par l'assurance PNO ?

Les garanties communes à l'assurance MRH

Même si les deux types d'assurances diffèrent selon les situations, certaines garanties sont communes à l'assurance MRH et PNO, à savoir :

  • Responsabilité civile : cette garantie entre en jeu si les logements voisins sont touchés par les dégâts dans le vôtre.
  • Incendies, tempêtes ou évènements climatiques : lorsque l'Etat déclare un évènement climatique comme catastrophe naturelle, votre assurance prendra en charge les dégâts dans votre logement.
  • Dégâts des eaux : ils sont pris en charge s'ils sont provoqués par un de construction, un défaut d'entretien du logement ou bien un dégât sur les murs, la charpente, la toiture ou encore la clôture de l'habitation.
  • Vols et le vandalisme : cette garantie s'applique aux biens immobiliers (dans le cas d'une dégradation volontaire des murs par exemple).
  • Bris de glace : ceux-ci sont pris en charge en cas de casse accidentelle d'une surface vitrée.

Les garanties spécifiques à l'assurance PNO

En tant que propriétaire non occupant, certaines garanties spécifiques à l'assurance PNO sont toutefois essentielles :

  • Défauts et vices de construction : ces défauts altèrent la qualité de la construction et rendent potentiellement votre habitation dangereuse (voire inhabitable). C'est le cas par exemple lorsqu'une prise électrique est défectueuse.
  • Troubles de la jouissance : cette garantie joue notamment lorsque des activités non comprises dans le bail ont lieu dans le logement à l'initiative du locataire (par exemple, s'il sous-loue le logement sur AirBnB).
  • Recours des locataires : cette garantie vous protège au cas où le locataire se retournerait contre vous en justice.

Quel est le coût d'une assurance PNO ?

Le tarif varie en fonction de l'assurance à laquelle vous souscrivez et des garanties que vous choisissez.

Néanmoins, à service équivalent et garanties égales, les assureurs en ligne sont souvent moins chers que les assureurs traditionnels. Il vous en coûtera 70-80€ à l'année chez un assureur traditionnel, tandis que chez un assureur en ligne comme Luko, l'assurance PNO est proposée dès 60€ par an.

A noter, ce tarif est largement en-dessous de celui des assurances MRH (environ 280€/an). Cette différence s'explique notamment par le fait que l'assurance du locataire ou de la copropriété va rentrer plus souvent en jeu que celle du propriétaire non occupant. L'assurance PNO vous garantit donc une certaine tranquillité d'esprit à moindre coût.

Cet article a été mis à jour le 4 février 2020.

Attributions : Photos de Freepik