Architecte, architecte d'intérieur, décorateur : qui fait quoi ?

Architecte, architecte d'intérieur et décorateur : quelles différences ?

Il n’est pas toujours facile de faire la distinction entre les métiers d’architecte, architecte d’intérieur et décorateur. Ces trois métiers nécessitent des connaissances souvent similaires mais il existe tout de même de grandes différences. 

En quoi consistent les missions de ces professionnels ? Qui est qui ? Qui fait quoi ? Voici quelques précisions pour y voir plus clair. 

L’architecte

Qu'est-ce qu'un architecte ?
L'architecte est conseillé pour la construction, extension ou rénovation d'un logement.

C’est souvent par l’architecte que tout commence. Professionnel du bâtiment, il conçoit, dessine et réalise de nombreux bâtiments, maisons, édifices…
L’architecte est qualifié pour intervenir sur les fondations et structure des bâtiments. Il peut jouer aussi le rôle de maître d’oeuvre en assurant le suivi du chantier et en coordonnant les différents corps de métier.

La profession d’architecte est très réglementée et protégée. Un architecte, doit être diplômé Architecture d’Etat et être inscrit à l’ordre des architectes. 
Il est en charge de fournir et de faire valider les documents obligatoires comme le permis de construire et les déclarations préalables.
A savoir, qu’un permis de construire n’est validé que s’il est signé par un architecte habilité à la maîtrise d’oeuvre en son propre nom.

Il est recommandé de faire appel à un architecte pour la construction, l’extension ou encore une rénovation importante. Si vous envisagez d’entreprendre un de ces trois projets, le recours à un architecte est même obligatoire pour les particuliers au-delà de 150 m².  

L’architecte d’intérieur

Qu'est-ce qu'un architecte d'intérieur ?
L'architecte d'intérieur peut vous aider pour le ré-agencement complet d'un logement.

L’architecte d’intérieur, contrairement à l’architecte, ne travaille pas sur la construction du bâtiment mais il prend part à son aménagement et agencement intérieur.

Un architecte d’intérieur peut proposer des changements plus ou moins importants d’agencement d’espace ainsi qu’un choix de décoration. Il a une grande connaissance des dernières tendances déco.

La profession d’architecte d’intérieur est moins réglementée, mais une fois diplômé, celui-ci doit souscrire une assurance décennale afin d’être habilité à la maîtrise d’oeuvre. Habilité, il pourra ainsi intervenir et modifier la structure, construire ou agrandir un bâtiment de moins de 150 m².

Le décorateur

Qu'est-ce qu'un décorateur ?
Un décorateur est idéal pour réaliser un réaménagement et donner un coup de neuf à votre intérieur.

Le décorateur intervient après l’architecte et l’architecte d’intérieur. Il réalise l’aménagement des intérieurs en imaginant l'ambiance de celui-ci.

Le décorateur a la capacité de cerner les besoins et mode de vie de ses clients pour leur proposer un intérieur où ils s’y sentent bien.
Il se charge d’assembler le mobilier, les couleurs, les luminaires, les revêtements pour créer un environnement harmonieux.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une formation pour exercer la profession de décorateur. Vous pouvez demander aux décorateurs quelques références pour sélectionner celui qui vous correspond le mieux.

 

Vous savez maintenant quelles sont les différences entre un architecte, un architecte d’intérieur et un décorateur.
Ce n’est pas si simple ! Il peut arriver que les trois professions se substituent entre elles. L’architecte qui construit la structure du bâtiment peut aussi agir sur l’intérieur afin d’y garder une cohérence. L’architecte d’intérieur peut parfois prendre le rôle de décorateur en imaginant entièrement l’espace de vie en choisissant les meubles, luminaires, peintures…
Dasn tous les cas, ces métiers sont totalement complémentaires.

 

Cet article a été mis à jour le 13 mai 2020.